Les députés d’opposition qui étaient plus nombreux (75), la journée du 6 novembre lors de la session parlementaire, que ceux de la CAQ (3) ont fait adopter une motion qui demande au gouvernement Legault d’annuler sa réforme des règles d’immigration en ce qui concerne le programme de l’expérience québécoise (PEQ). Ils ont demandé au gouvernement de « revenir aux conditions d’admissibilité prévalant avant le moratoire imposé en juillet dernier ».#peqinjustice#immigration#peq#PLQ#PQ#QS

Comme l’indique le site Web de l’Assemblée nationale du Québec, «  depuis le 30 août 2019, la composition de l’Assemblée est la suivante :
Coalition avenir Québec : 75 députés
Ce parti forme le gouvernement.
Parti libéral du Québec : 28 députés
Ce parti forme l’opposition officielle.
Québec solidaire : 10 députés
Ce parti forme le deuxième groupe d’opposition.
Parti québécois : 9 députés
Ce parti forme le troisième groupe d’opposition.
Députés indépendants : 2
Circonscription vacante : 1 (Jean-Talon)

L’Assemblée nationale est composée de 125 personnes : chacune est élue dans une circonscription électorale selon le mode de scrutin majoritaire uninominal à un tour ».

Par Doudou Sow le Mercredi 13 Novembre 2019 dans Blogue, Étudier au Québec, IMMIGRATION EN RÉGION, Immigrer au Québec, PEQ (étudiants étrangers et travailleurs temporaires spécialisés). Pas de commentaire


%d blogueueurs aiment cette page :