ARRIMA comme son nom l’indique arrime les demandes d’immigration aux besoins de main d’œuvre au Québec. Une compilation des questions et réponses du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) permet de mieux comprendre le fonctionnement du nouveau service d’Arrima. Un exercice qui permet de maximiser les chances du candidat établi à l’extérieur du Québec dont le but principal est de décrocher le fameux sésame, le certificat de sélection du Québec (CSQ).

Comme l’indique déjà le Ministère dans la rubrique Foire aux questions-Arrima, questions générales, « Arrima est le portail pour le système de déclaration d’intérêt (DI). Il est ouvert à toute personne âgée de 18 ans et plus qui désire immigrer au Québec dans le cadre du Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ) ».

Pour s’inscrire au portail Arrima (passage obligatoire pour la demande d’immigration permanente depuis le 2 août 2018), le candidat doit procéder en deux étapes :

  1. D’abord, faire valider son adresse courriel, choisir un mot de passe et confirmer son inscription dans le système d’authentification sécurisé.
  2. Ensuite, approuver les conditions d’utilisation du compte Arrima, remplir les sections Identité et Coordonnées et recevoir la confirmation que son compte a été créé.

En clair, dans un premier temps, les personnes qui désirent s’établir au Québec par le biais d’une immigration permanente doivent remplir une « déclaration d’intérêt ».

Questions en lien avec le formulaire de déclaration d’intérêt

Pour remplir le formulaire de déclaration d’intérêt (DI), le candidat se connecte à son compte et clique sur Nouveau dossier et « aura besoin de certains documents (par ex. : diplôme, résultat de tests de langue, etc.). De plus, (il doit s’assurer) d’avoir en main toutes (ses) preuves documentaires à jour, au cas où (il serait) invité à présenter une demande de sélection permanente, étape à laquelle (il devra) les fournir. ». Le candidat immigrant peut « commencer à remplir une section, l’enregistrer, puis reprendre l’activité plus tard. Un récapitulatif (lui) permet de visualiser les données saisies. (…) Le formulaire de DI se présente en plusieurs sections (renseignements personnels; coordonnées; situation familiale; statut au Québec; scolarité; parcours professionnels; offre d’emploi validée par le Ministère, si (le candidat en possède une); connaissances linguistiques en français et en anglais; informations complémentaires). »

Une information importante sur le délai et la validité de dépôt du dossier est également fournie par le Ministère : « À partir de la date de création de (son) DI, (le candidat) dispose de 90 jours pour la remplir et la déposer. Passé ce délai, (son) formulaire de DI – entièrement rempli ou non – sera supprimé. (Son) DI, une fois déposée, sera valide durant un an. Passé ce délai, elle deviendra invalide. ».

Une fois que le candidat dépose sa déclaration d’intérêt (DI), le Ministère indique les deux options qui s’offrent à lui :

  • Soit une invitation à présenter une demande de sélection permanente.
  • Ou pas d’invitation. Dans ce cas, passé le délai d’un an, Son DI deviendra invalide. Il sera alors possible de déposer une nouvelle DI.

La personne invitée à présenter une demande de sélection permanente dispose de 60 jours pour la faire. Le candidat a toujours la possibilité de mettre à jour sa déclaration d’intérêt durant toute sa période de validité. « En outre, (il doit) mettre (son) profil à jour, par exemple, en cas de changement de situation familiale (mariage, divorce, nouvel enfant, etc.). Par ailleurs, (il peut) enrichir (son) profil pour augmenter (ses) chances d’être invité (par ex. : tests de langue). Il est de (sa) responsabilité de (s’assurer) que (son) profil est toujours à jour. ».

Fait important à noter, le candidat ne pourra plus mettre à jour son profil après une invitation du Ministère à présenter une demande de sélection permanente. Le Ministère tient également à préciser qu’il « n’est pas possible de remplir ou de déposer plus d’une (déclaration d’intérêt) à la fois ».

Critères d’invitation

En ce qui concerne les critères d’invitation, le Ministère informe les futurs candidats à l’immigration du Québec que « l’invitation est établie à partir de critères définissant le profil d’employabilité de la personne désirant immigrer au Québec, et, le cas échéant, de son époux ou de son épouse ou de son conjoint ou de sa conjointe de fait. En plus de critères généraux tels que l’âge, la maîtrise du français, le niveau de scolarité, le domaine de formation, l’expérience professionnelle, etc., certaines invitations sont établies à partir de critères spécifiques, par exemple détenir une offre d’emploi validée par le Ministère. » Les demandes d’immigration seront ensuite évaluées en fonction de la grille de sélection en vigueur. (Lire l’article : Grille de sélection du Programme régulier des travailleurs qualifiés (décryptage))

La fréquence des invitations ainsi que le nombre de personnes invitées par année sont également diffusés dans la section Invitations du site du Ministère. « Les invitations peuvent se faire en tout temps et plusieurs facteurs peuvent influencer leur fréquence dont notamment les besoins du Québec en matière de main d’œuvre. »

Résultats des derniers exercices d’invitation

Le ministère l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration tient également à préciser que « les personnes qui auront le plus de chances d’être invitées sont celles dont les caractéristiques correspondent aux profils qui répondent le mieux aux besoins du marché du travail au Québec, telles que, par exemple, ceux qui détiennent une offre d’emploi validée par un employeur du Québec, notamment en région, qui ont une formation dans un domaine en demande au Québec ou encore qui sont déjà en emploi au Québec. » (Lire à ce sujet nos prochains articles : 1) Arrima Portail employeurs : un outil contribuant à pallier les besoins de main-d’œuvre du Québec 2) ARRIMA : beaucoup de candidats inscrits mais peu d’élus pour l’instant).

Les personnes intéressées à en savoir plus sur ce nouveau service peuvent compléter certaines informations (techniques : utilisation d’un ordinateur personnel ou d’une tablette pour accéder à Arrima, dernière version de certains navigateurs, systèmes d’exploitation, salle d’attente virtuelle, etc.) en consultant directement les questions fréquemment posées sur Arrima dans la rubrique Foire aux questions.

Enfin, il est toujours important de prendre soin de regarder la dernière date de modification du document de consultation (ou article) qui se trouve en bas du site officiel du gouvernement du Québec (ou du Canada).  L’information sur l’immigration évolue à la vitesse grand V. 

Pour aller plus loin sur le processus de demande d’immigration permanente, lire les articles suivants :

Dernières nouvelles | Invitations par l’entremise du portail Arrima (source officielle ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration)

Grille de sélection du Programme régulier des travailleurs qualifiés (décryptage)

ARRIMA : Un nouveau portail pour les demandes d’immigration en ligne (Source MIDI)

Critères d’invitation du système de sélection Arrima (source officielle ministère de l’Immigration du Québec)

Présenter une demande de sélection permanente pour immigrer au Québec (source officielle ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration)

Étapes de la demande de sélection permanente en ligne par le ministère de l’Immigration

L’Évaluation préliminaire d’immigration : un outil gratuit du ministère de l’Immigration pour tester vos chances d’être sélectionné par le Québec

Publication à jour du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration des résultats des exercices d’invitation par l’entremise du portail Arrima

Le ministre québécois de l’Immigration explique le fonctionnement du portail ARRIMA (vidéo)

Questionnement sur le fonctionnement et le déploiement du système Arrima-portail employeurs

Le Québec chiffres en main, volet immigration (compilation chiffres Institut de la statistique du Québec (ISQ), édition 2019)

Le Québec chiffres en main, coup d’œil régional (compilation chiffres Institut de la statistique du Québec (ISQ), édition 2019)

Mise en place du service Parcours d’accompagnement personnalisé par le ministère de l’Immigration du Québec

Déploiement régional du ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion – Mieux répondre aux besoins et des entreprises du Québec (source : MIDI)

L’emploi : premier facteur socialisateur et intégrateur de l’individu dans une société

Par Doudou Sow le Mercredi 09 Octobre 2019 dans Analyse de l'actualité, Avis de l’expert, Blogue, COIN DE L’EXPERT, CONSEILS, Immigrer au Québec, Travailler au Québec. Pas de commentaire


%d blogueueurs aiment cette page :