Opinion

Fév 26, 2019

Élections au Sénégal : un deuxième tour réclamé, un reportage de Radio-Canada

« Les Sénégalais ne veulent pas de violence. Mais, si la victoire de Macky Sall est confirmée au premier tour, les partisans de l’opposition risquent fort de sortir manifester leur colère », conclut la journaliste Sophie Langlois de Radio-Canada Information. Lire mes différents articles sur la situation politique sénégalaise : En finir démocratiquement avec le régime de Macky […]

Fév 23, 2019

En finir démocratiquement avec le régime de Macky Sall au Sénégal

Crédit photo : Xalimasn Le président a érigé en système une justice sélective et une mauvaise gouvernance économique. Le Sénégal, qui a connu une belle histoire avec deux alternances démocratiques en 2000 et en 2012, et aucun coup d’État, constituait un modèle de la démocratie africaine. Mais depuis son arrivée au pouvoir, le président Macky […]

Fév 22, 2019

Un « Sénégal non pas pour tous » mais pour le président Macky Sall, sa famille et son clan

Ce n’est pas un « Sénégal pour tous » comme nous le fait croire le président sénégalais, mais un Sénégal pour lui, sa famille élargie et son clan comme le faisait d’ailleurs remarquer à juste titre, Jacques Habib Sy, ancien directeur de Transparency international/Sénégal, une organisation de la société civile de lutte contre la corruption. « Le […]

Fév 18, 2019

Une fraude électorale est-elle encore possible au Sénégal ?

 « Nous souhaitons que les autorités veillent à ce que le choix des sénégalais soit reflété sans altération au niveau des résultats ». Cette déclaration du 2 février dernier d’un ancien premier ministre et candidat à l’élection présidentielle Idrissa Seck est révélatrice du climat de suspicion de confiscation du suffrage universel confirmé par les gestes […]

Fév 13, 2019

Le coup de force électorale du président-candidat Macky Sall

L’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade a déclaré le mardi 5 février que les conditions d’une élection libre, transparente, démocratique et inclusive ne sont pas réunies. En clair, le président-candidat à sa propre succession Macky Sall a déjà gagné l’élection du 24 février. Pour cette raison, Me Wade entend « s’opposer à la tenue d’une élection entièrement […]