Lors de l’Étude des crédits budgétaires 2020-2021 du MIFI, le ministre Simon Jolin-Barrette a déploré « l’absence d’exemplarité de l’État québécois » incluant les municipalités, les ministères et organismes en matière de promotion et de protection de la langue française.

Source : Culture et éducation Étude des crédits budgétaires 2020-2021 du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, volet protection de la langue française 18 août 2020 | 13 h 30 | Durée : 1:29:37

Par Doudou Sow le Mardi 25 Août 2020 dans Blogue, Immigrer au Québec, Travailler au Québec. Pas de commentaire


%d bloggers like this: