Crédit photo : Conseil interculturel de Montréal (CIM)

MONTRÉAL, le 19 nov. 2019 /CNW Telbec/ – Mme Magda Popeanu, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture et de la diversité montréalaise, est heureuse d’annoncer la décision du conseil municipal du 18 novembre 2019 de nommer, pour un second mandat de trois ans, M. Souleymane Guissé et de nommer Mme Sonia Djelidi, M. Bertrand Lavoie et Mme Catherine Limperis à titre de membres du Conseil interculturel de Montréal (CIM) pour un mandat de trois ans.

« Je salue la venue de trois nouveaux membres au sein du Conseil interculturel de Montréal, Mme Sonia Djelidi, M. Bertrand Lavoie et Mme Catherine Limperis et le renouvellement de M. Souleymane Guissé. Leurs expertises propres seront un atout pour faire avancer les travaux du CIM », a souligné Mme Cathy Wong, présidente du conseil municipal.

Souleymane Guissé
Souleymane Guissé est un professionnel de l’insertion socioprofessionnelle et du développement de carrière. Il s’est spécialisé en immigration et en relations interculturelles. Son implication citoyenne l’a amené à siéger au Conseil consultatif des personnes immigrantes (CCPI), à participer à des projets de recherche universitaire et à collaborer à des réalisations de films documentaires qui touchent ses sujets de prédilection. À titre de conférencier, il aborde des thèmes relatifs aux flux migratoires et à l’intégration des étudiants internationaux dans leur pays d’accueil. Au Conseil interculturel de Montréal, il entend continuer à œuvrer pour l’intégration économique des personnes immigrantes, à contribuer à la lutte contre le profilage racial et à faire la promotion du vivre-ensemble. Souleymane est titulaire d’un master en études anglophones de l’université de Grenoble en France et d’une maîtrise en médiation interculturelle de l’université de Sherbrooke au Québec.

Sonia Djelidi
Militante pour les droits humains, féministe, citoyenne engagée Sonia Djelidi œuvre depuis plus de 15 ans dans le domaine des communications, de la défense de droits et de la mobilisation citoyenne. Sa riche expérience professionnelle et personnelle variée lui permet d’avoir une fine connaissance des enjeux traités par le CIM dans le cadre de ses travaux. Passionnée des enjeux de société, Sonia s’est beaucoup impliquée dans des organismes montréalais de défense de droits socio-économiques où ses talents de mobilisatrice ont été mis à profit aussi bien auprès des citoyen.ne.s que des partenaires. Sonia Djelidi a également participé aux différents débats publics concernant la lutte antiracisme et est particulièrement préoccupée par la narration et la représentation des personnes racialisées. Dans le cadre de son mandat au CIM, ses talents de communicatrice seront mobilisés pour faire rayonner le Conseil.

Bertrand Lavoie
Bertrand Lavoie a été formé en sociologie, en pédagogie et est détenteur d’un doctorat en droit, réalisé en cotutelle (Université de Montréal et Université Paris II). Il s’intéresse aux dimensions institutionnelles et juridiques des relations interculturelles, en particulier dans le domaine de l’éducation et de la santé. En collaboration avec le Cégep André-Laurendeau, où il a débuté ses activités d’enseignement en sociologie à Montréal, il a développé une expertise sur les questions d’accommodements raisonnables et sur la gestion éducative des différences religieuses. Depuis 2018, ses recherches portent sur le pluralisme des valeurs dans le secteur de la santé, en particulier dans les salles d’urgence. En collaboration avec plusieurs équipes médicales, Bertrand Lavoie œuvre à répondre aux défis que pose la diversité ethnoculturelle et religieuse au partenariat patient, notamment en santé pédiatrique. Il enseigne dans le domaine des droits et libertés et du droit constitutionnel à l’Université de Montréal et à l’Université de Sherbrooke, où il développe une expertise sur les questions de liberté de religion et de droit à l’égalité. Il est également chercheur partenaire au Centre de recherches société, droit et religions (SoDRUS) et chercheur collaborateur du Centre de recherche en droit public (CRDP).

Catherine Limperis
Détentrice d’un baccalauréat ès arts de l’Université McGill et d’un certificat de gestion des organismes à but non lucratif de l’UQAM, Catherine Limperis œuvre auprès des communautés ethnoculturelles depuis 30 ans, notamment comme fondatrice et dirigeante d’un organisme communautaire voué à l’accueil, à l’établissement, à la francisation et à l’intégration des nouveaux immigrants et des réfugiés. Au fil des ans, elle a participé au développement de nombreux services novateurs pour les néo-Québécois et réalisé un travail de sensibilisation colossal au fait interculturel auprès de nombreuses instances publiques, parapubliques et communautaires, favorisant ainsi le développement d’une concertation essentielle à la maximisation de l’accès aux services par les nouveaux arrivants et leur pleine participation au sein de la société québécoise.  Son implication s’est étendue à une participation à divers comités gouvernementaux, lui permettant de participer à l’élaboration des politiques d’immigration et de relations interculturelles à l’échelle nationale.

« Nous accueillons aujourd’hui ces nominations au CIM avec grande fierté. Je tiens à féliciter les nouveaux membres ainsi que Monsieur Guissé pour son renouvellement. Le CIM s’enrichit de quatre personnes engagées qui démontrent un intérêt marqué pour les enjeux liés aux relations interculturelles. La richesse de leurs expériences et de leurs parcours contribuera à guider les élu.es sur ces questions primordiales pour la Ville de Montréal », a déclaré Mme Magda Popeanu, vice-présidente du comité exécutif et responsable de la culture et de la diversité montréalaise.

Le Conseil interculturel de Montréal
Instance municipale consultative indépendante, le Conseil interculturel de Montréal conseille la Ville sur toutes questions relevant des relations interculturelles. Le CIM est constitué de quinze membres bénévoles, dont un à la présidence et deux à la vice-présidence représentant la diversité culturelle de Montréal et provenant de milieux professionnels différents. Depuis le début de ses activités en 2003, le CIM a eu l’occasion de conseiller à de nombreuses reprises les membres du comité exécutif et du conseil municipal sur des enjeux liés aux relations interculturelles afin de favoriser l’intégration et la participation des membres des communautés d’origines diverses.

SOURCE : Ville de Montréal – Conseil interculturel de Montréal

Renseignements : Marie-Claude Haince, Conseil interculturel de Montréal, 514-868-4490, 438-993-8984, marie-claude.haince@ville.montreal.qc.ca

Par Doudou Sow le Samedi 28 Décembre 2019 dans Blogue. Pas de commentaire


%d bloggers like this: