En attendant de revenir plus en détail sur le caractère innovant et opérationnel du portail Employeurs du service Arrima, nous vous proposons un schéma tiré d’une présentation de la Direction du recrutement international et de la rétention des talents (DRIRT) du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration lors de la séance d’information sur le recrutement international organisée par le Service de développement économique de la Ville de Laval, le jeudi 19 septembre dernier.

Le portail des employeurs du service Arrima, un nouveau système de gestion des demandes d’immigration basé sur la déclaration d’intérêt, est un outil adapté permettant à ceux-ci de trouver les candidats correspondant exactement à leurs besoins. Comme vous pouvez le constater en examinant la figure ci-dessous, les employeurs peuvent donc puiser dans le bassin ou la banque de déclaration d’intérêt (BDI) du portail Arrima des candidats qui sont déjà établis au Québec et des candidats à l’étranger recrutés comme des travailleurs étrangers temporaires (PTET et PMI*) et résidents permanents (PRTQ*).

Les employeurs québécois peuvent ainsi embaucher sans contrainte ou restriction des candidats présents au Québec et possédant des permis de travail ouverts (permis de travail post-diplômes (PTPD), les titulaires du Programme vacances-travail (PVT) et les conjoints des travailleurs étrangers temporaires (TET)).

Pour le recrutement d’un immigrant dans le cadre du programme régulier de travailleurs qualifiés (PRTQ), l’employeur a la possibilité de déposer une offre d’emploi validée* dans le profil du candidat. Le gouvernement québécois invitera ainsi de façon prioritaire ce candidat et lui remettra le certificat de sélection (CSQ). Ensuite, le travailleur qualifié sélectionné par le Québec effectuera une demande de résidence permanente auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), plus précisément au Bureau de réception centralisée au Canada, à Sydney en Nouvelle-Écosse. «Le gouvernement du Canada évaluera le dossier médical du travailleur étranger et de celui de chacun des membres de sa famille. Il effectuera aussi un contrôle de sécurité. Si le travailleur étranger passe avec succès cette étape, le gouvernement du Canada lui délivrera un visa de résidence permanente. Une fois arrivé sur le territoire du Québec et une fois le statut de résident permanent acquis, le travailleur pourra occuper l’emploi permanent qui lui a été offert », détaille le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Soulignons qu’en règle générale, les employeurs québécois effectuent déjà des démarches de recrutement de main-d’œuvre locale avant de se tourner à l’international, un processus parfois complexe, long et coûteux nécessitant un accompagnement personnalisé. Nous y reviendrons prochainement à travers deux publications expliquant davantage les programmes d’immigration pour l’embauche de travailleurs étrangers (travailleur permanent et travailleur temporaire) et les démarches de l’employeur pour la demande de validation d’une offre d’emploi permanente pour embaucher un travailleur étranger ainsi que les étapes réservées au travailleur étranger qui a une offre d’emploi validée.


Source : présentation de la Direction du recrutement international et de la rétention des talents (DRIRT) du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration lors de la séance d’information sur le recrutement international organisée par le Service de développement économique de la Ville de Laval, le jeudi 19 septembre 2019. Integrationemploi  

       Définition des acronymes

  • PTPD : Permis de travail post-diplôme
  • PVT : Programme vacances-travail
  • TET : Travailleur étranger temporaire
  • PTET: Programme des travailleurs étrangers temporaires
  • PMI : Programme de mobilité internationale
  • OEV : Offre d’emploi validée
  • CSQ : Certificat de sélection du Québec
  • IRCC : Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada 
  • PRTQ : Programme régulier de travailleurs qualifiés

À lire aussi :

ARRIMA | Fonctionnement du nouveau système de gestion des demandes d’immigration basé sur la déclaration d’intérêt (inscription, formulaire, critères d’invitation)

Grille de sélection du Programme régulier des travailleurs qualifiés (décryptage)

Arrima| Le nouveau processus de gestion des demandes d’immigration basé sur la déclaration d’intérêt (schéma du ministère de l’Immigration en illustration)

Par Doudou Sow le Samedi 19 Octobre 2019 dans Analyse de l'actualité, Blogue, CONSEILS, CSQ, IMMIGRATION EN RÉGION, Immigrer au Québec, Recrutement international, Travailler au Québec. Pas de commentaire


%d blogueueurs aiment cette page :